RSS

Cinéma – Ouverture du 68ème Festival de Cannes – Film

14 Mai

Cannes 2015 – Jour 1 : Tête haute, coup de coeur et scène choc sur la Croisette

Par Brigitte Baronnet, Thomas Destouches et Maximilien Pierrette ▪ jeudi 14 mai 2015 – Il y a 4 heures et 34 minutes

Cannes 2015, c’est parti ! Outre les films et les stars, découvrez chaque jour les éléments qui composent notre festival, entre coups de coeur, insolite, coulisses. Et vents.

Ca y est ! Le 68ème édition de Cannes est officiellement lancée. Des stars aux moments marquants, en passant par quelques (rares) vents, les coups de coeur et un invité surprise, découvrez chaque jour le Festival d’AlloCiné. Et on commence avec un retour sur cette journée d’ouverture, la tête haute.

La révélation

C’est la révélation du film d’ouverture du Festival : Rod Paradot, 19 ans, étudiant. Du jour au lendemain, sa vie a basculé après un casting sauvage. Ce soir, il faisait sa première montée des marches, pour son premier rôle au cinéma. Pourquoi tout le monde parle de lui ? Ses partenaires de jeu et la réalisatrice de La Tête haute nous donnent leur point de vue…

Le Festival de Cannes en vidéo Emissions d’Actu

C….., on est à Cannes !

Cette année, on a un invité au poil avec nous. Il sera présent toute la quinzaine. Et, après s’être un peu inspiré de la déjà inoubliable réplique de Solo à la fin de la bande-annonce de Star Wars Le Réveil de la Force, on a décidé de lui consacrer une rubrique récurrente baptisée « Chewie, on est à Cannes ! »…

La chanson qu’on a aimé entendre

C’est le générique de fin de La Tête haute. Un titre qui rappellera à certains Chappie puisqu’il est intéreprété par le groupe Die Antwoord, acteurs dans le film de SF. Dans le film d’ouverture du Festival de Cannes, on peut entendre « I Fink U Freeky ».

–> A écouter ici

Le double vent

On a essayé. On a vraiment essayé. Mais Notre Petite Soeur, le nouveau film d’Hirokazu Koreeda s’est refusé à nous. Par deux fois. Deux projections étaient en effet prévues ce mercredi. Et à chaque fois, l’abondant de flot de journalistes a eu raison de nous et la porte s’est refermée sur notre nez, désormais un peu sensible. Petit chiffre amusant : le temps passé dans les files d’attente (pour rien donc au final). Il se monte à 3 heures. Un vent de 3 heures pour commencer Cannes 2015, on vous met au défi de faire mieux… Quant à nous, on va essayer de ne pas rééditer cet exploit.

La scène choc

Les premières images l’avaient très clairement annoncé, et il ne faut pas attendre bien longtemps pour découvrir ce moment de Tale of Tales au cours duquel Salma Hayek dévore… un coeur taille XXL. Un vrai instant « bon appétit, bien sûr », qui fonctionne d’autant mieux sur grand écran que la séquence qui amène à cet encas est visuellement sublime.

La déclaration

« Simplement l’idée de voir des films avant tout le monde est grisante ! » « Et gratuitement !« , lance Guillermo del Toro. « Oui, gratuitement ! » Jake Gyllenhaal, d’humeur blagueuse (et futur boute en train du jury ?), résume pourquoi il a accepté l’invitation de Thierry Frémaux pour devenir juré. 

L’envolée lyrique de cette première journée, on la doit à Sophie Marceau : « Pour moi, Ingrid Bergman est vivante, elle est là, comme un ange. Le regard vers l’avenir, vers l’aventure. Cette femme a vécu d’amour et de cinéma toute sa vie, de façon très équilibrée. C’est aussi la magie du cinéma, c’est de faire revivre des gens qui vous ont quitté mais qui sont toujours là. »

–> Notre compte-rendu de la conférence de presse du jury de Cannes 2015

Pendant ce temps au marché…

Membre du jury et déjà très bien placé pour concourir pour le Festival de Cannes 2016 ! Xavier Dolan s’offre la couv’ de la « Bible » du marché du Festival, le « Cannes Market ». Ce matin, on pouvait y trouver la toute première pré-affiche de Juste la fin du monde, le prochain long métrage du jeune prodige québecois. Début de tournage imminent, dans 12 jours !

LA photo du tapis rouge

LE couple glamour : le chorégraphe Benjamin Millepied était à l’honneur avec l’un des temps de la cérémonie d’ouverture, dont on vous parle justement tout de suite après, accompagné de la sublime Natalie Portman, qui présentera son premier film en tant que réalisatrice pendant cette édition.

La cérémonie d’ouverture

« Cannes est une femme », c’est par ces mots que le maître de cérémonie en queue de pie Lambert Wilson a débuté son discours. Une 68ème édition du Festival de Cannes qui a également le devoir d’être un « avènement de l’imaginaire face à la monstrueuse barbarie de la réalité. »

Si ce festival est une femme, il a le  visage d’Ingrid Bergman, symbole d’un cinéma lumineux sur l’affiche officielle. Ou cette éternelle Sirène du MississipiCatherine Deneuve, présente au Palais pour le film d’ouverture, La Tête Haute, magnifique manifeste qui invite à ne « plus baisser la tête » réalisé par…Emmanuelle Bercot.

Après un bel hommage aux Frères Lumière, dont on fête les 120 ans de la création du cinématographe, la scène s’est offerte à une envoûtante chorégraphie inspirée de Sueurs Froides d’Hitchcock imaginée par Benjamin Millepied, l’époux de Natalie Portman

Comme le veut la tradition cannoise, la cérémonie d’ouverture s’est achevée par la présentation du (très glamour) Jury du festival, avec un hommage appuyé à ses deux présidents, les frères Coen. Puis c’était au tour de Julianne Moore… de recevoir son prix d’interprétation décerné (mais pas encore récupéré) l’année dernière pour Maps to the Stars. Avant de déclarer « ouvert » ce 68ème Festival de Cannes. C’est parti donc !

On les a croisés

Ca fait partie de ces petits moments qu’on adore à Cannes… Courir à un rendez-vous, et le hasard faisant bien les choses, tomber nez à nez avec une star. Ici tout simplement une des plus grandes actrices françaises, et même – n’ayons pas peur des mots – mondiales : Catherine Deneuve. La voici rayonnante à la sortie de l’Entrée des artistes du Palais des Festivals…

 
Poster un commentaire

Publié par le 14 mai 2015 dans Cinéma, Film

 

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :